Logo Velomobile Ottersberg

LE VÉLOMOBILE… QU’EST-CE QUE C’EST ?

Beaucoup de gens demandent: “Vélo… quoi?”, mais en fait, chaque vélo est un vélomobile. Cependant, ce n’est que ces dernières années que le terme de vélomobile s’est imposé comme un contrepoint à l’automobile et décrit un type de vélo très spécifique: le vélo couché avec carénage intégral.

Le vélomobile est animé par la puissance des jambes du pilote (mais il existe aussi des possibilités d´assistance électrique). La masse étant répartie sur 3 roues, le vélomobile est beaucoup plus efficace que toute autre moyen de locomotion. Seuls les oiseaux atteignent d’aussi bonnes valeurs en vol plané. Si vous n’y croyez pas, vous devriez courir un marathon et ensuite faire la même distance à vélo – lequel est le plus fatigant ?

Voici maintenant ce que l’on a appelé Un vélomobile ces dernières années, et qui ajoute une autre dimension d’efficacité: jamais auparavant il n’a été possible pour l’homme d’atteindre une telle performance avec si peu d’efforts. Cela est possible grâce à la faible résistance à l’air, au poids relativement faible, à une transmission de puissance efficace ainsi qu’à une faible résistance au roulement et au frottement des roulements. L’accent est mis sur la faible résistance à l’air de la carcasse de forme aérodynamique, qui non seulement tient le vent et les intempéries à l’écart du cavalier, mais offre également une protection essentielle contre les blessures en cas d’accident.

Grâce à un développement continu, à de nouveaux matériaux et à la recherche, le poids des vélomobiles a été régulièrement réduit au fil des ans, tandis que la protection des occupants a été augmentée. Des techniques et des matériaux similaires à ceux des Formule 1 sont utilisés!

Moins de poids signifie aussi moins de puissance à développer! Vous pouvez donc parcourir de plus longues distances. Début le matin à Ottersberg, déjeuner à Cuxhaven, retour l’après-midi après un café et un morceau gâteau = plus de 250 km en une journée – confortable. Des étapes quotidiennes de 300 km ne posent pas non plus de problème. Durant les Brevets, il est parfois parcouru d´encore plus longues distances.

Bild von einem Velomobil-Ausflug

Mais les vélomobiles offrent également toute une série d’autres avantages dans la vie quotidienne. Comme la plupart des vélomobiles sont des tricycles, ils sont intrinsèquement stables et le fait de glisser, par exemple en hiver, ne provoque pas de chute. La protection de la carrosserie contre les intempéries en fait également des véhicules adaptés à une utilisation tout au long de l’année. Même en cas de froid glacial, une température agréable est rapidement créée dans le petit espace intérieur lorsque la ventilation est fermée. La haute résistance des carrosseries en tissu de fibre de carbone offre une très bonne protection en cas d’accident. En raison du faible poids des vélomobiles, y compris de leurs occupants, les vélomobiles ne présentent qu’un très faible risque d’accident, la surface souple et lisse protège presque entièrement les autres personnes impliquées dans l’accident contre le risque de blessure. Des incrustations d’aramide spéciales vous protègent même contre les fissures à arêtes vives. L’aramide est également utilisée dans les gilets pare-balles!

Un vélomobile peut également être le véhicule idéal pour des vacances à vélo. Dans le vélomobile, il y a de la place pour le transport protégé de bagages et, si nécessaire, il est même possible de passer la nuit dans le véhicule si la tempête est trop forte pour planter une tente. Aussi, un vélomobile est le véhicule idéal pour établir des contacts: ce n´est pas le vélonaute qui cherche un hôte mais souvent les hôtes qui veulent avoir le vélonaute comme invité.

Pourquoi les vélomobiles ne sont ils pas depuis longtemps plus populaire?
Il y a plusieurs raisons à cela: D’une part, les vélomobiles sont dans la catégorie de prix la plus élevée que le monde du vélo a à offrir et le financement dans ce secteur ne gagne que lentement du terrain, comme c’est le cas dans le secteur automobile depuis des années. D’autre part, aucune commercialisation professionnelle des vélomobiles ne s’est encore établie. Les cyclistes normaux se sentent souvent dépassés par l’entretien et le réglage des vitesses ou des freins modernes, si bien qu’une nouvelle technologie, peut-être même à trois roues, où la voie doit être ajustée, leur fait encore plus peur. En conséquence, l’attitude est: “Je ne sais pas, je ne fait pas”. Un bon mécanicien de vélo peut réparer un pneu sur un vélomobile aussi bien que sur un vélo classique, et une chaîne de vélo reste une chaîne de vélo dans un vélomobile, mais pour cela, il faut être ouvert d´esprit et être prêt à apprendre de nouvelles choses. En raison de la faible densité d’ateliers adaptés aux vélomobiles, de nombreux acheteurs potentiels craignent également d’acheter un véhicule avec lequel ils auront du mal à obtenir de l’aide en cas de dommages.

Nous voulons être un des premiers atelier de ce genre ici, à Ottersberg. Outre les pièces de rechange nécessaires, vous recevrez également une aide rapide en cas de dégâts mineurs ou de pannes. Nous avons un petit stock avec les pièces de rechange les plus courantes, mais en cas de dégâts plus importants ou même de réparations d´accident, nous devons voir le vélomobile.